Cette partie a été élaborée en Décembre 2013 et sert d’archive pour Ecovillage Madagascar.

(Définition tirée du Wikipédia)

Un écovillage (ou éco-village, éco-lieu, éco-hameau), est une agglomération, généralement rurale, ayant une perspective d’autosuffisance variable d’un projet à l’autre et reposant sur un modèle économique alternatif. L’écologie y a également une place prépondérante. La priorité est en effet de redonner une place plus équilibrée à l’homme en harmonie avec son environnement, dans un respect des écosystèmes présents.

Le principe de base est de ne pas prendre à la terre plus que ce qu’on peut lui retourner. Les modes de culture alternative, comme l’ agroécologie y sont mis en pratique.

Le mot écovillage est né de la fusion des termes écologie et village. Il s’inscrit dans la vague de modèles de projet de micro-société tel que le cohabitat ou les communautés intentionnelles. Le terme est utilisé indifféremment pour désigner des modèles de communautés éclectiques, ce qui engendre souvent de la confusion dans la distinction des différents types de projet de micro-société.

Un éco-hameau sur le RN7 - Madagascar

Un éco-hameau sur le RN7 – Madagascar

Certains éléments de base se retrouvent d’un écovillage à l’autre sous trois grandes sphères : environnement, socio-économique, culturel-spirituel. Sont intégrés différents aspects tel que la permaculture, construction écologique, production verte, énergie renouvelable, agriculture auto suffisante, prise de décision collective, processus de gestion des conflits, communication non-violente, arts, et plus encore.

La difficulté de rassembler les projets vient du fait qu’aucun des écovillages ne fonctionne de la même manière. Certains ont une vocation politique tandis que d’autres s’attachent surtout à la qualité de vie ou développent la création artistique. Les différences sont énormes entre un lieu rural alternatif, composé d’une population jeune et de passage, et une Société civile immobilière créée par plusieurs couples retraités autour de valeurs écologiques. C’est pourquoi plusieurs adeptes vont parler d’une communauté intentionnelle, plutôt que d’un écovillage. Le point commun de toutes ces initiatives est un lieu de vie collectif, écologique et solidaire.

Vécus comme des laboratoires d’expérimentations alternatives, les écovillages peuvent accueillir une production potagère, des constructions écologiques, un centre de ressources, un espace d’accueil, ou encore des ateliers artistiques. L’objectif est de créer, ensemble, un mode de vie convivial et juste, avec une empreinte écologique minimale. C’est l’aspect collectif qui constitue la plus grande des difficultés. Décider, construire, avancer ensemble est un véritable défi dans une société où l’individualisme prime. Derrière un projet avorté se trouve généralement un problème de relations humaines. Mais la collectivité est également un atout : échange de connaissances, mutualisation des savoirs, partage d’outils et machines (véhicules ou électroménager par exemple) et surtout, stimulation permanente pour approfondir sa démarche.

(Voir plus sur http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89covillage)

Un paysage écologique, sur la RN7 - Madagascar

Un paysage écologique, sur la RN7 – Madagascar

L’écologie, entendue au sens large, désigne le domaine de réflexion qui prend pour objet l’étude des interactions, et de leurs conséquences, entre individus (pris isolément et/ou en groupe constitué) et milieu biotique et abiotique qui les entoure et dont ils font eux-mêmes partie ; les conséquences sont celles qui affectent le milieu, mais aussi, en retour, les individus eux-mêmes. (http://fr.wikipedia.org/wiki/écologie)

Les fondateurs d’un écovillage aspirent à vivre un style de vie plus humain, plus respectueux de la nature et donc plus durable.

Dans un écovillage, les activités humaines contribuent de façon égale et perpétuelle au développement des individus, de la communauté et du milieu naturel. Tous les habitants se connaissent, influencent le développement et l’avenir de la communauté. Tous les habitants contribuent physiquement, intellectuellement, financièrement et moralement à la construction de l’ensemble.

Archives

  • Les fondateurs

    Dans ce hameau, tout le monde se connaît, chacun a un rôle précis, chacun est dépendant de son prochainCette partie a été élaborée en Décembre 2012 et a servie de référence pour le développement de l’Ecovillage . L’historique de l’initiative…

  • Le Plan initial

    Le terrain identifié pour le premier Ecovillage fait 5ha et dispose de tous les atouts rêvés initialement.Cette partie a été élaborée en Décembre 2012 et a servie de guide pour le développement de l' écovillage dans ses…

  • Qu’est-ce ?

    Un paysage écologique, sur la RN7 - MadagascarCette partie a été élaborée en Décembre 2013 et sert d'archive pour Ecovillage Madagascar. (Définition tirée du Wikipédia) Un écovillage…

Pourquoi Ecovillage M/scar ?