Posted by on March 13, 2016

Je marchais …

Je marchais encore … et les fruits de toutes couleurs, de toutes les belles odeurs et de toutes les saveurs défilaient … ne s’arrêtant pas. Ce n’est peut-être pas seulement un rêve …

C’est une possibilité et c’est déjà réalité quelque part.

Les Etats dépensent des milliards pour soigner des populations mal nourries et fragilisées par les carences.

Mais qu’adviendrait-il si un jour on se décidait à créer l’abondance alimentaire et nutritionnelle qui en fin de compte n’est pas si compliquée à atteindre dans un pays comme Madagascar ?

Ce ne sont pas les ressources qui manquent: terre, eau, soleil et personnes travailleuses. Des communautés et villages entiers peuvent être transformés en appliquant le concept de forêt alimentaire en Permaculture;

Tout compte fait, c’est une question de vision, de volonté/focus, de savoir et savoir faire et d’organisation.

Des vergers (zone 2) et des forêts alimentaires (zone 4 et 5) devraient être mises en place tout autour des zones d’habitation humaine (zone 0 en Permaculture) . Lorsque ce jour viendra, l’abondance alimentaire sera en marche et fera tâche d’huile.